Certaines choses sont suspendues dans le temps. Des projets non aboutis, des résolutions à moitié tenues, des décisions pas vraiment prises.

Après mon petit coup de mou de ces dernières semaines, je dresse la liste des choses inachevées dans ma vie à ce jour.

En premier lieu, mon permis moto. Mon cher et tendre, passionné de jolies bécanes et soucieux que nous partagions de jolis moments motorisés ensemble, m'a offert mon permis. Inscription faite, premiers cours de code via l'ordi ok. Et puis coup de mou. De ces coups qui vous empêchent de rester concentrée sur vos projets ; qui vous ôte toute motivation ; qui vous fait perdre de vue vos objectifs. Oui, il faut que je passe ce permis.

Ensuite, le sport. Le déménagement ; la période de travail difficile - et le coup de mou. Toutes ces excuses étaient bonnes, je ne culpabilise pas d'avoir mis la pédale douce sur les séances de sport. Maintenant, il faut reprendre. J'ai toujours beaucoup de travail, pour le mois à venir. Mais je vais réveiller mon corps, pour .. pour être en accord avec le réveil du printemps pardi !

J'aurais envie d'allonger, et allonger cette liste. Mais ces 2 points me semblent déjà en eux-même un défi. On dit qu'il faut 21 jours pour prendre une habitude. Il ne s'agit pas ici de prendre de nouvelles habitudes, mais simplement de me recentrer sur des projets et des activités déjà en place dans ma vie.

Je crois que c'est tout aussi important. Je crois que finaliser des projets et se recentrer, c'est un grand pas à chaque fois dans sa vie et dans sa construction personnelle. Mener à bien des projets rebooste l'estime, pas besoin d'un bac+12 pour savoir ça. J'ai besoin de rebooster l'estime que j'ai de moi-même ; j'ai besoin que mon homme soit fier de moi ; pour le permis ; pour le sport - l'activité physique a tojours revêtu un caractère improtant dans notre vie de couple. J'ai besoin de voir que je peux mener des projets jusqu'au bout.

J'ai besoin, aussi d'être fière de moi.